ACTUALITÉS

Imprimer

Restauration : 8 solutions concrètes pour prévenir les risques professionnels

info restaurationDes chiffres de sinistralité révélateurs
Plus de 1 680 000 journées de perdues par an pour accident ou maladie, soit 4 600 emplois à temps plein ! Ce sont les chiffres clés 2013 de la sinistralité dans le secteur professionnel de la restauration traditionnelle. Les principaux risques mis en relief par l’INRS sont les chutes, les coupures, les troubles musculo-squelettiques, l’accident de trajet ou le stress du "coup de feu". Pourtant ces risques ne sont pas une fatalité : des solutions existent !

Des outils pratiques pour prévenir les risques professionnels dans le secteur
L’INRS propose des fiches pratiques, un outil interactif pour vous aider à évaluer les risques et définir les mesures de prévention adéquates. Un outil d’intégration des risques professionnels lors de la conception ou de la rénovation des locaux est également mis à votre disposition.

Et pour passer tout de suite à l’action, 8 solutions de prévention incontournables sont recommandées dans tous les établissements par les partenaires sociaux des cafés, hôtels et restaurants sur le site de l’INRS.

8 solutions de prévention incontournables pour les établissements de restauration traditionnelle
Pour passer dès maintenant à l’action, voici 8 solutions concrètes à mettre en œuvre. Elles permettent de combattre rapidement et efficacement les principales causes d’accidents et de maladies qui touchent la profession.
1.    Fournir des chaussures antidérapantes (type SRC) au personnel de cuisine,
2.    Sécuriser les escaliers en salle,
3.    Sécuriser les escaliers d’accès aux réserves,
4.    Supprimer l’essuyage manuel des verres en traitant l’eau ou en utilisant un lave-verres adapté,
5.    Maintenir les couteaux aiguisés et en bon état,
6.    Fournir et faire porter des gants anti-coupures (gants en fibres) pour la découpe et l’épluchage des légumes,
7.    Mettre à disposition des plongeurs des rehausses permettant d’adapter la profondeur des bacs,
8.    Organiser le rangement des produits et matériels pour limiter les contraintes et efforts.

Voir l’article complet et les outils disponibles sur la restauration traditionnelle sur le site de l’INRS

Imprimer

Amiante : ateliers d'information et de sensibilisation auprès des entreprises du bâtiment

L’amiante a été utilisé massivement pendant 150 ans dans les bâtiments et les procédés industriels. Tous les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 sont susceptibles d’en contenir. C’est la première cause de cancer professionnel en France.

Le plan santé-travail 2016-2020 du ministère du travail s’est fixé l’objectif de faire face aux enjeux liés à la dégradation de l’amiante présent dans les bâtiments pendant les 40 prochaines années, enjeux liés à la dangerosité de ce produit pour la santé des travailleurs exposés et pour la population générale.

amiante oppbtp pas formé pas touchéLe GIST propose une réunion d’information sur les effets, redoutables sur la santé, de l’exposition à l’amiante et sur les grands principes à respecter pour assurer votre protection et celle de vos salariés.
Cette information sera réalisée sous la forme d’atelier d’une durée d’environ 2 heures, animé par un hygiéniste et un médecin du travail et regroupant une dizaine d’employeurs de petites entreprises du second œuvre du bâtiment. 

L’objectif est de vous apporter des éléments qui vous permettront de mener à bien vos obligations de sécurité et de résultats.

Dans un deuxième temps, vos salariés seront sensibilisés sur le sujet dans le cadre de leur suivi périodique  Ces sensibilisations auront pour objectif d’aider les salariés à repérer le risque d’exposition à l’amiante dans leur activité, de leur présenter les effets sur la santé et de les informer sur leurs droits dans ce domaine.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, contactez votre médecin du travail.

Inscrivez-vous en ligne via notre site internet sur la page dédiée aux ateliers amiante

VIDÉO : la prévention du risque amiante en 7 questions

La Carsat et la Direccte des Pays de la Loire, en partenariat avec le GIST, accompagnent les entreprises et leurs salariés dans la prévention du risque amiante.

Imprimer

Combattre le mal de dos

mal de dosMal de dos : le mal du siècle
Les lombalgies sont, par définition, une symptomatologie douloureuse siégeant au niveau du bas du dos. Ses expressions sont variées : lourdeur, raideur, douleur franche, lumbago, irritation ou compression des racines… Leur fréquence peut être un épisode unique ou répété ou une douleur continue. Ces douleurs sont parfois désignées comme “le mal du siècle”. En effet, les douleurs dorsales se sont multipliées avec l’augmentation de la sédentarité des individus.

Lombalgies : des coûts économiques et sociaux importants
La durée moyenne des arrêts causés par un lombago après AT a quasiment triplé en 40 ans. Chaque année plus de 3000 lombo-sciatiques sont reconnues en maladie professionnelle (MP). La durée moyenne des arrêts de ces MP est de 360 jours et leur coût moyen de 44 000 euros. Chaque année plus de 8 millions de journées de travail sont perdues pour les AT (accidents du travail) et MP liés aux lombalgies.
La 5ème enquête européenne sur les conditions de travail (Eurofound) montre que la lombalgie est un problème majeur de santé lié au travail. 47 % des travailleurs européens disent avoir souffert du dos au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête. Dans la plupart des cas la lombalgie est sans conséquence importante mais elle peut devenir chronique. Les lombalgies chroniques représentent la première cause d’inaptitude médicale chez les salariés de moins de 45 ans.
Les arrêts de travail et le handicap consécutifs aux lombalgies sont les principales raisons des coûts économiques et sociaux qu’elles génèrent : dans certains pays l'évaluation de ces coûts est proche de 1 % du PIB.
Les prévalences élevées des lombalgies montrent que dans n’importe quelle entreprise, peu importe son type d’activité et les risques associés pour le dos, une démarche de prévention des lombalgies doit être envisagée.

Des solutions de prévention pour lutter contre le mal de dos au travail
Pour lutter contre le mal de dos au travail, il faut agir sur l'ensemble des paramètres le favorisant. Les préconisations portent donc non seulement sur les risques liés à l’activité physique ou la manutention, mais aussi sur les risques liés aux vibrations du corps entier, les risques psychosociaux, les risques de chute et les risques liés au manque d’activité physique.

Pour en savoir plus, consulter ou télécharger le dossier complet proposé par l’INRS

Voir aussi nos fiches conseil prévention :
Quelques exercices simples pour prévenir le mal de dos
Conseils et exercices simples pour réduire l’astreinte musculo-squelettique en cas de travail sur écran

EMPLOYEURS, la santé et la sécurité qu service de votre entreprises

bottom mod salaries

bottom-mod gist

NOS CENTRES, découvrez tous nos centres en un seul coup d'œil

NEWSLETTER

ACTUALITÉS

TÉMOIGNAGES

CONTACTS

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. en savoir plus