ACTUALITÉS

Imprimer

Recommandations de l’Anact pour mieux concilier travail et grossesse

Après des fausses couches survenues dans le secteur de la grande distribution et médiatisées début 2017, un état des lieux a été demandé à l’Anact (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail). Bonnes pratiques et recommandations pour mieux vivre sa grossesse au travail résultent de cette étude menée récemment au plus près du terrain.

travail grossessePour faire suite aux affaires rendues publiques en début d’année (des fausses couches de 2 employées de supermarché) le Ministère du travail a missionné l’Anact pour réaliser un état des lieux sur la situation de travail des femmes enceintes et ses éventuelles spécificités dans la grande distribution. L’Anact, avec le concours des Aract (agence régionale pour l’amélioration des conditions de travail) des Hauts de France et d’Aquitaine a alors procédé à une analyse complète*.

Des employées mal informées, des conditions de travail insuffisamment aménagées
Les principaux enseignements de cette étude mettent en relief une méconnaissance, chez les salariées et les managers, des droits des salariées enceintes, des risques d’une grossesse au travail et des précautions à prendre. La possibilité pour la femme enceinte de demander une visite auprès du médecin du travail afin que celui-ci s’assure de la compatibilité des tâches effectuées par la salariée et son état de santé, reste notamment peu connue.
Dans la grande distribution, les femmes enceintes doivent souvent faire face à des contraintes de port de charge, manutention ou postures contraignantes, alors que cela peut représenter un danger pour la santé de la mère et de l’enfant à naître. « Une majorité de femmes enceintes ou l’ayant été déplore avoir toujours à demander de l’aide sans qu’elle leur soit proposée spontanément » détaille l’étude. L’Anact « fait l’hypothèse que le retrait de travail anticipé n’est pas tant lié à une pathologie qu’à des conditions de travail insuffisamment adaptées ».

Quelques bonnes pratiques dans la grande distribution
Il existe cependant des bonnes pratiques proposées par les enseignes de la grande distribution : des actions d’information comme la diffusion d’un « guide de la parentalité » auprès des managers ou la création de modules « gestes et postures » pour les futures mères qui le souhaitent. Certaines enseignes ont aussi décidé d’adapter le travail des femmes enceintes en les plaçant le plus souvent possible en binôme, en limitant le port de charge ou en aménageant leurs horaires

Assurer le maintien du travail si possible jusqu’au début du congé maternité
Dépassant le seul secteur de la grande distribution et s’inscrivant dans le cadre législatif et réglementaire existant, l’Anact préconise 6 recommandations qui visent à passer d’une logique individuelle de la gestion de la grossesse au travail à une approche organisationnelle de conciliation grossesse-travail.

Découvrir les 6 recommandations pour améliorer la situation des femmes enceintes au travail sur le site de l’Anact

* Consultez l’étude "État des lieux de la situation de travail des femmes enceintes et de ses spécificités dans la grande distribution", Anact - avril 2017

Imprimer

Amiante : atelier d'information et de sensibilisation auprès des entreprises du bâtiment

L’amiante a été utilisé massivement pendant 150 ans dans les bâtiments et les procédés industriels. Tous les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 sont susceptibles d’en contenir. C’est la première cause de cancer professionnel en France.

amianteLe plan santé-travail 2016-2020 du ministère du travail s’est fixé l’objectif de faire face aux enjeux liés à la dégradation de l’amiante présent dans les bâtiments pendant les 40 prochaines années, enjeux liés à la dangerosité de ce produit pour la santé des travailleurs exposés et pour la population générale.

Le GIST propose une réunion d’information sur les effets, redoutables sur la santé, de l’exposition à l’amiante et sur les grands principes à respecter pour assurer votre protection et celle de vos salariés.
Cette information sera réalisée sous la forme d’atelier d’une durée d’environ 2 heures, animé par un hygiéniste et un médecin du travail et regroupant une dizaine d’employeurs de petites entreprises du second œuvre du bâtiment. Ces ateliers sont proposés de 14h à 16h le 29 septembre, 13 octobre, le 10 et le 24 novembre prochains à Saint Nazaire.

L’objectif est de vous apporter des éléments qui vous permettront de mener à bien vos obligations de sécurité et de résultats.

Dans un deuxième temps, vos salariés seront sensibilisés sur le sujet dans le cadre de leur suivi périodique  Ces sensibilisations auront pour objectif d’aider les salariés à repérer le risque d’exposition à l’amiante dans leur activité, de leur présenter les effets sur la santé et de les informer sur leurs droits dans ce domaine.

Si vous souhaitez des informations complémentaires, contactez votre médecin du travail.

Inscrivez-vous en ligne via notre site internet sur la page dédiée aux ateliers amiante

VIDÉO : la prévention du risque amiante en 7 questions

La Carsat et la Direccte des Pays de la Loire, en partenariat avec le GIST, accompagnent les entreprises et leurs salariés dans la prévention du risque amiante.

Imprimer

Un kit gratuit pour mettre en place des espaces de discussion dans votre entreprise

La mise en discussion du travail est un élément essentiel de la démarche qualité de vie au travail du réseau Anact-Aract. Si les espaces où l’on peut potentiellement parler du travail sont aujourd'hui nombreux dans l’entreprise, pour autant ils ne s’inscrivent pas tous dans une logique de discussion et de transformation. C’est pourquoi, nous proposons une méthode pour animer des discussions sur le travail.

vidéo esp. discussionsLes espaces de discussion, c’est quoi ?
L’émergence du sujet "parler du travail" s’inscrit depuis plusieurs années dans un contexte d’accélération des transformations de l’entreprise avec une montée des tensions vécues par les salariés dans leur travail. Cette nécessité pour  les  salariés de pouvoir discuter de leur travail a été intégrée par les partenaires sociaux dans l’accord national interprofessionnel (ANI) de juin 2013 "Vers une politique d'amélioration de la qualité de vie au travail et de l'égalité professionnelle".
Les espaces de discussion sont ainsi des espaces collectifs qui permettent une discussion centrée sur l’expérience de travail et ses enjeux, les règles de métier, le sens de l’activité, les ressources, les contraintes etc. Cette discussion, dont le vecteur principal est la parole, se déroule suivant un cadre et des règles co-construites avec les parties prenantes. Ce sont des espaces inscrits dans l’organisation du travail. Ils s’articulent avec les processus de management et les Instances Représentatives du Personnel (IRP), et visent à produire des propositions d’amélioration ou des décisions concrètes sur la façon de travailler.

kit edd articleLe kit gratuit "espaces de discussion"
Destiné aux entreprises (RH, représentants du personnel, managers et salariés) qui souhaitent mieux comprendre et mettre en place des espaces de discussion sur le travail, le kit contient quatre dossiers qui proposent chacun des outils pratiques :

  • Comprendre les enjeux
  • Porter la démarche
  • Mettre en pratique
  • Partager l'expérience : cas d'entreprise

Obtenir le kit « mettre en place des espaces de discussion » sur le site de l’Anact

EMPLOYEURS, la santé et la sécurité qu service de votre entreprises

bottom mod salaries

bottom-mod gist

NOS CENTRES, découvrez tous nos centres en un seul coup d'œil

NEWSLETTER

ACTUALITÉS

TÉMOIGNAGES

CONTACTS

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. en savoir plus