Imprimer

L'évaluation et la prévention des risques dans une pâtisserie artisanale

Joël BOULAY, patissier – Saint Nazaire

Joël Boulay 3Joël Boulay cultive un art de vivre et de travailler : les échanges, le partage et la créativité sont ses principaux moteurs. Avec sa femme Anne, ce patissier de 55 ans a pignon sur rue depuis plus de 20 ans sur le plateau République à Saint Nazaire. Il y œuvre avec passion, toujours en plaçant l’homme au cœur de son activité. « La valeur humaine et les relations humaines sont un atout dans de nombreux domaines et notamment celui de la prévention » précise-t-il. C’est pourquoi lorsque que l’assistante en santé et sécurité (ASST) du GIST rencontre Joël Boulay pour effectuer un premier repérage des risques dans l’entreprise artisanale, celui-ci l’invite spontanément à expliquer sa démarche auprès de ses salariés, Allan et Sébastien. Un des fruits de cette rencontre : la discussion autour d’un visionnage collectif d’une vidéo de sensibilisation sur les allergies liées à la farine avec l’ASST et l’infirmière en santé-travail. « Pour faire prendre conscience de sa santé et sa sécurité au travail, il faut trouver des leviers, instaurer le dialogue. C’est également valable avec les fournisseurs, les écoles -lorsqu’on accueille des stagiaires- et toute personne impliquée dans la vie de la maison Boulay. Tout est lié, chacun agit à sa manière et à son niveau. Et c’est bien plus facile lorsqu’on en parle » explique Joël Boulay.

Pour ce patissier philantrope, la santé au travail n’est pas vécue comme une contrainte. Lorsque le GIST lui demande s’il souhaite participer à un atelier-test pour la réalisation de son DUER (document unique d’évaluation des risques) Joël Boulay se rend disponible. Cet appui s’avérera bien utile. « Le temps manque, mais finalement je vais probablement en gagner : avec cet atelier et l’accompagnement individuel de l’hygiéniste du travail qui a suivi, j’ai réalisé ma grille d’évaluation des risques sur informatique. C’est la même base qui pourra me servir chaque année ».

Joël Boulay avoue être sensible et motivé sur les questions de santé au travail. « Il faut transmettre et bien transmettre pour rester fidèle au savoir-faire traditionnel. Et cela bien sûr sans pour autant négliger de bonnes conditions de travail. C’est pourquoi on y pense en permanence : chaque fois qu’il se présente une anomalie ou une contrainte, les signaux s’allument et on en discute » commente-t-il. Dans la Maison Boulay, la culture de la santé et la sécurité au travail est bien là et elle se partage…

EMPLOYEURS, la santé et la sécurité qu service de votre entreprises

bottom mod salaries

bottom-mod gist

NOS CENTRES, découvrez tous nos centres en un seul coup d'œil

NEWSLETTER

ACTUALITÉS

TÉMOIGNAGES

CONTACTS

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. en savoir plus