Imprimer

L'équipe pluridisciplinaire

Le médecin du travail
La médecine du travail est une spécialité à part entière (6 ans de médecine générale + 4 ans de spécialisation). Salarié du service interentreprises, le médecin du travail bénéficie d’un statut de droit privé qui lui garantit l’indépendance nécessaire à sa fonction, vis-à-vis de l’employeur et des salariés. Il décide du suivi individuel de l’état de santé des salariés, qui a une vocation exclusivement préventive, et qu’il réalise avec les personnels de santé de l’équipe pluridisciplinaire qui exercent dans le cadre de protocoles et sous son autorité. Il conseille l’employeur notamment en participant à l’évaluation des risques dans le cadre de l’élaboration de la fiche d’entreprise et dans le cadre de son action sur le milieu de travail. Il est le conseiller de tous les acteurs de l’entreprise (amélioration des conditions de travail, préservation du maintien dans l’emploi, protection contre les nuisances et les accidents du travail, hygiène et éducation sanitaire, aménagement de locaux et équipements, etc). Il propose des mesures individuelles d’aménagement ou de transformation de poste de travail. Il délivre des avis d’aptitude pour les postes à risques et peut délivrer des inaptitudes.

L’assistante médicale (ou la secrétaire médicale)
Elle assiste le médecin du travail au cours de ses consultations. Elle organise son planning de rendez-vous en prenant en compte les desiderata de l’employeur, accueille les salariés, réalise les principaux examens complémentaires.
L’absentéisme aux visites génère un coût supplémentaire et une gêne pour l’équipe médicale. Les rendez-vous non honorés, non excusés, sont facturés.

L’infirmier en santé au travail
Il met en oeuvre une visite d’information et de prévention et des examens complémentaires sur la base de prescriptions ou de protocoles écrits, et rend compte au médecin du travail. L’infirmier ne délivre pas d’aptitude médicale mais des attestations de suivi individuel d’état de santé. Il mène des compléments d’investigation en santé au travail et réalise des actes infirmiers. Il peut visiter les entreprises dont il suit les salariés et participer au CHSCT à la demande du médecin du travail. Il participe à des actions d’information collective et délivre des conseils de prévention validés par le médecin du travail.

L’assistante en santé et sécurité au travail (ASST)
Son rôle est de promouvoir la santé et la sécurité au travail et de présenter les prestations proposées par le GIST. Elle participe aux actions de prévention du service de santé au travail (SSTI) assure un premier lien entre le SSTI et l’entreprise. Elle effectue un premier repérage des risques professionnels et recueille les besoins en santé au travail qu’elle transmet au médecin du travail. Cette action de recueil de données se fait en priorité auprès des nouveaux adhérents et des plus petites entreprises mais aussi sur demande des médecins du travail. Ces visites contribuent à la « prise de conscience des risques professionnels » par les chefs d’entreprises dans leur activité et apportent une aide dans l’évaluation des risques pour l’entreprise.
 
L’ergonome IPRP*
L’ergonome accompagne les entreprises dans leurs projets de conception ou d’amélioration des conditions de travail (conception ou correction) à travers une analyse globale des situations réelles de travail (postes de travail, environnement et espace de travail, organisation…) afin que le travail puisse être réalisé par le plus grand nombre avec le maximum de confort, d’efficacité et de sécurité.
Ses interventions consistent, après un diagnostic basé sur des observations de terrain et des entretiens, en des actions de conseil, de sensibilisation et de propositions de pistes d’amélioration.
L’ergonome intervient en priorité sur des problématiques de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS), des risques psychosociaux (RPS) ou encore sur l’adaptation des postes de travail.

L’hygiéniste du travail  IPRP*
L’hygiéniste industriel intervient, en complément du médecin du travail, dans les entreprises, pour détecter, évaluer et maîtriser les nuisances et les facteurs de l’environnement professionnel qui peuvent altérer la santé et le bien–être des travailleurs.
Par son action, il recherche des causes à des effets observés ou anticipés par une analyse des lieux de travail et des entretiens auprès du personnel. Il établit alors un diagnostic dans lequel sont définis les sources et la gravité des risques, ainsi que les moyens nécessaires pour les éliminer ou les réduire à un niveau acceptable.

Le toxicologue IPRP*
La toxicologie industrielle est une spécialité de l’hygiène du travail. Le toxicologue intervient auprès des entreprises, en accord avec le médecin du travail, afin d’identifier, évaluer et contrôler les risques liés aux substances chimiques dans l’environnement de travail avec un objectif de protection de la santé et du bien-être du travailleur. Après une analyse du travail approfondie, les  interventions du toxicologue consistent en des actions de conseils, de mesurages, de sensibilisation, de participation à des projets d’aménagement de postes ou de mise en œuvre de solutions de protection collectives et individuelles.

Le formateur SST – PRAP
Le formateur est certifié par le réseau Assurance maladie risques professionnels et l’INRS**. Il prépare et organise des formations-actions dans l’objectif de former les acteurs de l’entreprise à la prévention des risques professionnels et leur permettre de participer à la maîtrise de ces risques.

* IPRP : intervenant en prévention des risques professionnels
** INRS : institut national de recherche en santé et sécurité au travail

EMPLOYEURS, la santé et la sécurité qu service de votre entreprises

bottom mod salaries

bottom-mod gist

NOS CENTRES, découvrez tous nos centres en un seul coup d'œil

NEWSLETTER

ACTUALITÉS

TÉMOIGNAGES

CONTACTS

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. en savoir plus