ACTUALITÉS

Imprimer

Tutoprev’ : des outils pour sensibiliser les apprentis et les nouveaux embauchés

on .

Former à la santé et à la sécurité au travail au plus tôt, un enjeu de taille

apprentis tutoprevLa sensibilisation des futurs salariés et des jeunes embauchés à la santé-sécurité au travail est un enjeu important. En effet, alors que près de 15 % des accidents graves et mortels surviennent au cours des 3 premiers mois de l’embauche, un quart des accidents du travail concernent des salariés ayant moins d’un an dans l’entreprise.
Les jeunes sont également plus vulnérables : la fréquence annuelle des accidents du travail chez les moins de 25 ans est 2,5 fois plus importante que pour l’ensemble des salariés selon une étude INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles).

Accueillir, c’est prévenir

Permettre aux nouveaux arrivants (nouvel embauché, intérimaire, jeune en stage …) d’identifier au plus tôt les situations à risques est un élément essentiel de la démarche de prévention dans l’entreprise Dans cet objectif, l’INRS propose un nouveau dispositif pédagogique TutoPrév'. Celui-ci concerne 8 secteurs d’activités (la maintenance industrielle, la réparation automobile, le BTP, la logistique, le transport routier de marchandises, l'aide à la personne, les métiers de l'énergie du bâtiment et l'hôtellerie-restauration) et s’appuie sur deux volets :

  • TutoPrev’ accueil pour les personnes accueillant un nouvel embauché (tuteurs, supérieurs hiérarchiques, maîtres d’apprentissage),
  • TutoPrev’ pédagogique pour les enseignants de lycées professionnels et CFA.

Consulter la page dédiée au dispositif TutoPrev’ sur le site de l’INRS

Imprimer

Comment faire évoluer le télétravail exceptionnel (en période de crise sanitaire) en télétravail "ordinaire" ?

on .

article téléWDepuis le 11 mai, des règles d’hygiène et de distanciation physique doivent être respectées pour limiter la propagation du virus suite au déconfinement. Certains salariés sont retournés sur leur lieu de travail à temps plein alors que d’autres poursuivent une partie ou la totalité de leur activité en télétravail afin d’appliquer les mesures de distanciation physique.

Lors du confinement, de nombreux salariés ont expérimenté le télétravail pour la première fois. Certains d’entre eux y ont trouvé des bénéfices tandis que d’autres ont mal vécu la situation. Habituellement, le télétravail est une forme d’organisation du travail alternative au schéma classique où l’activité du salarié se réalise en dehors des locaux de l’entreprise.

Ce dernier se pense, s’organise, s’apprend pour les salariés, comme pour les managers et employeurs.
Actuellement, la situation de télétravail subi n’est pas représentative du télétravail ordinaire.

  Télétravail en situation de pandémie   Télétravail en temps normal
Mode d’organisation imposé, obligatoire lorsque les tâches le permettent (article L 1222-11 du code du travail).
Le travail à distance est subi avec une durée incertaine dans un contexte anxiogène.
Mode d’organisation choisi, basé sur un accord collectif (salarié/employeur) et/ou une charte, à caractère volontaire, bilatéral et réversible.
Mise en place brutale, non préparée pouvant favoriser le sentiment d’échec et les difficultés.
Organisation qui demande une adaptation au jour le jour.
Phase d’expérimentation pour mettre en œuvre les conditions permettant d’atteindre ses objectifs.
A temps plein ou presque pour favoriser la distanciation physique et limiter les contacts, ce qui peut engendrer le sentiment d’isolement. 2/3 jours par semaine recommandés pour favoriser les échanges avec l’équipe.
Difficultés pour disposer d’un espace adapté.
A domicile, en présence des enfants ou d’autres personnes selon la situation familiale à l’origine de diverses contraintes (interruptions de tâches, bruit...).
Espace dédié : à domicile et/ou en espace de coworking de façon à bénéficier d’un espace favorisant la concentration.
Frontière floue entre les sphères professionnelles et personnelles, risque de déborder. Meilleure conciliation vie professionnelle et vie personnelle.
Moyens parfois insuffisants (entreprises ne pratiquant pas le télétravail avant la crise sanitaire), utilisation du matériel personnel. Moyens suffisants (outils, équipements, accès réseau et logiciels...) mis à disposition par l’employeur.
Le salarié dispose d’une connexion adéquate à l’activité (débit suffisant).
Autoformation en ligne.

Formation préalable à l’utilisation des outils et logiciels de travail.

Le télétravail subi peut engendrer une augmentation de la charge mentale et une dégradation de l’état de santé.
Une fois que cette situation de crise sanitaire sera derrière nous, il faudra prendre en compte le télétravail classique comme une nouvelle carte à jouer dans l’organisation du travail pour les métiers ou les tâches qui le permettent.
Cette expérience sera l’occasion de faire évoluer les modes d’organisation actuels :

  • Instaurer ou favoriser plus de confiance et d’autonomie ;
  • Sortir de la culture du présentiel / présentéisme - La présence sur le lieu de travail ne veut pas dire performance ;
  • Reconnaitre l’engagement au travail, mesurer les efforts consentis par chacun.
Imprimer

Une aide financière pour aider à prévenir le Covid-19 au travail

on .

L’Assurance Maladie propose, à partir du lundi 18 mai, une subvention pour aider les TPE et PME de moins de 50 salariés à financer la mise en place de protection contre le Covid-19 au travail.

Cette subvention « Prévention Covid » permet de financer, jusqu’à 50 % de la dépense et dans la limite de 5 000 € par demande, l’investissement engagé par la TPE / PME pour du matériel destiné à isoler le poste de travail de salariés exposés au risque sanitaire, faire respecter les distances entre collaborateurs et / ou publics accueillis…

Elle concerne les achats ou locations de matériel effectués entre le 14 mars dernier et le 31 juillet prochain. La demande peut être effectuée en ligne sur le site ameli.fr/entreprise. Les pièces seront à adresser par l’entreprise à leur caisse de rattachement jusqu’au 31 décembre 2020.

EMPLOYEURS, la santé et la sécurité qu service de votre entreprises

bottom mod salaries

bottom-mod gist

NOS CENTRES, découvrez tous nos centres en un seul coup d'œil

NEWSLETTER

ACTUALITÉS

TÉMOIGNAGES

CONTACTS

ATTENTION ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. en savoir plus